Action culturelle

L'action culturelle? Pourquoi ?

Par Frédéric Steibrüchel

Un orchestre, ça sert à quoi ?

Réponse simple : à jouer de la musique

Quelle musique ? Celle d’hier, celle d’aujourd’hui, celle qui peut dire d’où nous venons, qui nous étions – et celle qu’on écrit maintenant, qui parle de notre présent.

C’est peut-être d’ailleurs une seule et même chose : le passé est constamment à réinventer, puisqu’il n’existe que dans le regard que l’on pose sur lui. Être au présent, c’est donc se positionner dans une tension féconde entre passé et futur. Dire qui nous sommes, qui nous étions, qui nous aimerions être. Enthousiasmant programme. Moins évident peut-être : pour qui, pour quoi ? Parce que dans la lapalissade de la musique – et spécifiquement de la musique dite « classique » – comme langage universel se cache un os de taille : à l’heure actuelle, ce langage universel n’est de loin pas universellement partagé.

Patrimoine inestimable, certes, mais s’il n’est chéri par aucun·e, conserve-t-il sa valeur, sa pertinence ? À quoi bon choyer un trésor si celui-ci n’est trésor pour personne ? Pourtant la réponse est simple : la musique, comme tout bien universel – c’est une profession de foi – appartient à tout le monde. Charge à ses agent·e·s, c’est-à-dire celles et ceux qui la pratiquent, de la partager avec le plus grand nombre.

Là réside la fonction d’un orchestre : porter, auprès de toutes et tous, une forme de culture qui leur appartient. Qui est à toutes et tous, donc pour toutes et tous. Faire tomber les barrières, surmonter les écueils qui empêchent cette mise en commun, qui thésaurise ce qui devrait être universellement partagé. étroite la tour d’ivoire, vaste (et si beau) le monde. Entre les deux, le choix devrait être facile à réaliser. On le sait déjà : partager le bonheur, loin d’en diminuer les parts, en accroît la taille.

Dans la question initiale se trouve ainsi la réponse. Un orchestre sert parce qu’il est – en cela – utile.

Osons, ensemble, la joie du bonheur partagé.

 

Frédéric Steinbrüchel
Secrétaire général de l'OCG

Prochains concerts

Tous les événements
31 mai 2024 — 20h
Victoria Hall

Chœur de Pontverre

02 juin 2024 — 17h
Alhambra

Les Athénéennes – Silly Symphonies (Walt Disney)

Ciné-concert
Dimitri Soudoplatoff
direction et arrangements
07 juin 2024 — 20h
Alhambra

Les Athénéennes

13 juin 2024 — 20h
Théâtre du Jorat

Dominique A & l'OCG

18 juin 2024 — 20h
Bâtiment des Forces Motrices

Matthias Goerne

Raphaël Merlin
direction
Matthias Goerne
baryton
22 juin 2024 — 11h
Théâtre de Beausobre

Gaëtan

Chope la banane - version intimiste