De gauche à droite : Dario Zanni (Trésorier de la FOCG), Marc Liardon (Président de la sous-section USDAM de L'OCG), Delphine Gosseries (Représentante des musiciens), Andrew J. Ferguson (Secrétaire général de L'OCG), Alain Petitpierre (Président de la FOCG), Robin Lemmel (Représentant des musiciens), Beat Santschi (Président central USDAM) & Barbara Aeschbacher (Secrétariat central USDAM).

Convention collective
de travail (CCT)


Une signature pour une avancée historique

  • 1992 : structure associative
  • 2008 : passage en fondation de droit privé
  • 2015 : virage décisif dans le processus de professionnalisation du fonctionnement de l’orchestre

Aboutissement d’un long processus structurant, la signature d’une première convention collective de travail entre l’Union Suisse des Artistes Musiciens (USDAM - syndicat des membres d’orchestres professionnels suisses) et la Fondation de l’Orchestre de Chambre de Genève (FOCG) marque une étape décisive dans le virage opéré par l’orchestre depuis son passage en fondation en 2008. En effet, l’entrée en vigueur légale de ce texte positionne de manière incontestable L’OCG comme un orchestre professionnel à part entière.

Finalisant le travail entrepris depuis plusieurs années, une commission paritaire, composée de représentants de la FOCG et de la sous-section USDAM de L’OCG, a travaillé en excellente intelligence afin de reprendre les bases déjà établies, de les mettre en ordre et les étayer. Un nouveau règlement d’orchestre, plus actuel, a également été établi, ainsi qu’une nouvelle grille salariale permettant d’augmenter le volume de travail exigible contractuellement, ce qui garantit davantage de cohérence dans le travail artistique.

Voilà qui s’inscrit en totale continuité avec les ambitions artistiques affichées par Arie van Beek, directeur artistique et musical, dont le mandat a été renouvelé à l’unanimité des musiciens et de la FOCG jusqu’en 2019.

 

Galerie