Joji Hattori

Direction

retour

Sa carrière riche et variée débute en qualité de violoniste concertiste, une activité qui le mène par la suite vers la direction d’orchestre, d’abord dans le répertoire de l’orchestre de chambre, puis le répertoire symphonique et finalement lyrique. Il a été chef invité associé de l’Orchestre de chambre de Vienne depuis 2004 et fut chef principal en résidence de l’Opéra d’Erfurt, en Allemagne, en 2007 et 2008. Il a également été directeur du Festival d’été du Schloss Kittsee, en Autriche, de 2009 à 2011. Il est par ailleurs directeur musical du Tokyo Ensemble, un orchestre de chambre à géométrie variable.

En tant que chef invité, il travaille régulièrement avec des orchestres de premier plan, tels que le Philharmonia Orchestra de Londres, l’Orchestre symphonique de Vienne, la Philharmonie Slovaque ou le Yomimuri Symphony Orchestra au Japon. Il a collaboré avec des solistes de grand renom, tels que Maria João Pires, Elisabeth Leonskaja ou encore Piotr Anderszewski. En 2009, il fit ses grands débuts à l’Opéra national de Vienne avec l’Orchestre philharmonique de Vienne. Il a aussi dirigé à plusieurs reprises au Nouveau Théâtre national de Tokyo, maison d’opéra phare du Japon.

Né au Japon, il passa son enfance à Vienne, où il fréquenta très tôt les concerts symphoniques et lyriques, qui forgèrent sa culture musicale. Au carrefour de deux cultures, Joji Hattori est aujourd’hui l’un des très rares musiciens d’origine asiatique à susciter une reconnaissance internationale pour son interprétation du répertoire classique viennois. Il débuta le violon à l’âge de 5 ans et commença ses études à l’Académie de musique de Vienne, puis se perfectionna auprès de Yehudi Menuhin et Vladimir Spivakov. Il remporta le Concours international de violon Yehudi Menuhin en 1989 en Angleterre. Après une décennie de présence internationale en tant que soliste, il se tourna vers la direction d’orchestre et participa en 2002 au premier Concours de direction Maazel-Vilar, où il obtint une distinction. Lorin Maazel lui permit d’accéder au Carnegie Hall de New York et continue à soutenir sa carrière.

Il est par ailleurs président et membre du jury du Concours Yehudi Menuhin et fut reçu, en 2003, comme membre honoraire de la Royal Academy of Music à Londres. Ayant également étudié l’anthropologie sociale à l’Université d’Oxford (St. Antony College), il poursuit ses recherches consacrées aux questions relatives à l’identité nationale des sociétés humaines.

Lundi 24 novembre 2014 ~ 20h ~ Bâtiment des Forces Motrices

Concert de soirée N° 3

Tragédie

Joji Hattori Direction ~ Donald Litaker Ténor
Tragédie