Tomoko Akasaka

Alto

retour

Tomoko Akasaka a commencé le violon à l’âge de 5 ans. À 15 ans, elle intègre le Conservatoire de Musique de Toho. Après avoir obtenu son diplôme, elle poursuit ses études à l’Académie de Liszt en Hongrie. À son retour au Japon, elle passe du violon à l'alto et entre au Conservatoire de Toho. Elle étudie avec Nobuko Imai à la Haute École de Musique de Genève et obtient son diplôme de soliste avec distinction.
Au cours de ses études avec Nobuko Imai, elle a été professeur assistante à la Haute École de Musique de Genève et professeur invité au Conservatoire de Musique de Neuchâtel. Tomoko Akasaka a remporté le premier prix au 12e Concours de Musique Classique du Japon et le 3e prix au 53e Munich International Music Competition en 2004.

Tomoko Akasaka s’est produite comme soliste et chambriste dans tout le Japon et en Europe notamment avec l’Orchestre de Bayerischen Rundfunks, Münchener Kammerorchester, le Kioi Symphonietta, le Philharmonic Orchestra Timisowara, le Filharmonic Orchestra du Venezuela, l’Orchestre de Chambre du Japon sous la direction de chefs d’orchestre comme Seiji Ozawa, Budiger Bohn,Gunther Herbig, Gheorghe Costin, Olivier Cuendet etc.
Récemment, elle a donné une célèbre série de récitals au Japon, en Suisse, en Italie et en Allemagne. Celle-ci fut diffusée par la télévision nationale japonaise NHK, mais également par les radios néerlandaise, Suisse, Espagne, Monaco, Croatie, Allemagne, Italie, France, Autrichienne, Lettone. Elle a collaboré avec les partenaires de musique de chambre comme Mstislav Rostropovich, Robert Man, Daniel Hope, Christoph Poppen, Gidon Kremer, Heinz Holliger, Menahem Pressler, Charles Neidich, Clemens Hagen, Yuri Bashmet, Gary Hoffman etc.

Sa récente collaboration avec le compositeur György Kurtág a eu une profonde influence sur son travail en tant que musicienne.
Elle a participé à de nombreux festivals internationaux tels que le Lockenhaus Festival, le Pablo Casals Festival, le Zagreb chamber music Festival, la Schubertiade, le Festival Musical days San Francisco, le Luzern Festival, le Verbier Festival, etc.
En Europe, elle s’est produite dans de prestigieuses salles de concerts comme le Concertgebouw d’Amsterdam, Suntory Hall Tokyo, Victoria Hall de Genève, la Konzerthaus et la Philharmonie de Berlin, Schloss Elmau et le château de Nymphenburg à Munich.

Dimanche 30 mars 2014 ~ 15h ~ Conservatoire de Genève

Festival Archipel

Arabesque

Jean-Jacques Balet Direction ~ Tomoko Akasaka Alto ~ Veit Hertenstein Alto ~ Ensemble contemporain de la HEM
Arabesque